Article 1 : Le champignon "La mérule"

Ce champignon est peu connu et pourtant de plus en plus présent dans nos logements. Qu'est-ce que c'est ? Comment le voir ? Comment stopper sa progression et tant de questions encore, nous y répondons juste en dessous !

La mérule c'est quoi ?

La mérule est un nom ambigüe puisqu'il englobe plusieurs espèces de champignons. Cependant, nous parlons en grande majorité de la mérule qui se nourrit du bois en raison d'un fort taux d'humidité, autrement appelé, "la lèpre des maisons".
Lorsque nous découvrons de la mérule c'est sous la forme d'un coton blanc grossier qui se transforme en toiles d'araignées grises. Il s’agit en fait de filament qui véhicule l’eau pour son développement.

Photo appartenant à "rêvedecombles.fr"

Qui est concerné par la mérule ?

La mérule apparait en grande majorité quand quatre facteurs sont réunis :
  • Au démarrage de sa création : de la pénombre
  • Un taux d'humidité supérieur à 20%
  • Une forte présence de bois
  • Une température située entre 25° et 30°

Au début, on ne se rend pas forcément compte qu'il y a ce champignon dans nos maisons. La mérule est souvent cachée par les plinthes, les faux-plafonds ou les planchers. Puis petit à petit, ce champignon va devenir visible et malheureusement c'est déjà trop tard car le bois est attaqué. La structure même du bâtiment peut être attaquée.

Certains lieux en France sont plus concernés que d'autres. Ils sont identifiés comme infestés par arrêté préfectoral. Cet arrêté prévoir l'obligation du diagnostic mérule dans lequel toutes les pathologies du bois sont indiquées. Depuis 2022, en tant que propriétaire, il est obligatoire d’informer l’acquéreur de la présence ou non de ce champignon dans le bien immobilier vendu. La Corrèze et le Cantal ne sont pas soumis par cet arrêté, cependant, si un diagnostiqueur à un doute, il en informe le propriétaire et le note sur le diagnostic. Le propriétaire pourra choisir s'il souhaite faire une étude au laboratoire pour lever le doute ou non. Cependant, si le doute n'est pas levé, que le bien est vendu et que l'acquéreur découvre par la suite (une fois devenu propriétaire) qu'il y a de la mérule dans le bien, il pourra tenter de se retourner contre le vendeur.

En cas de présence de mérule, il est obligatoire de faire une déclaration en mairie afin que cette carte puisse être mis-à-jour.

Quelles sont les solutions ?

Il existe plusieurs solutions en fonction de la cause du développement de ce champignon :
  1. Si cela est dû à une fuite d'eau identifiée, il faut solution le plus rapidement ce problème afin que la fuite cesse. Si le problème n'est pas détecté, faire appel à un professionnel.
  2. Il faut mettre le champignon à la lumière et aérer le plus possible. Cela n'endiguera pas la mérule mais cela limitera son développement
  3. Utiliser des traitements fongicides par le biais de professionnels : traitement chimique (consiste à brûler les zones atteintes pour détruire les spores) ou traitement par air chaud (méthode récente pratiquée par seulement deux entreprises en France, on rend la maison hermétique avec des bâches extérieures (ou intérieures si l’on veut isoler seulement une pièce), puis on fait monter la maison en température à 50° pendant 16 heures. C’est moins agressif pour la maison que le traitement chimique).
  4. Si le développement de la mérule est provoqué par le dégâts de seaux, elle est prise en charge par les assurances.

Photo appartenant à "rêvedecombles.fr"

Découvrez
notre agence en vidéo 

Nous vous attendons dans nos agences de Neuvic (19) et de Saignes (15) pour vous accompagner, répondre à vos questions ou tout simplement partager un moment autour d'un café ou d'un thé avec nos boîtes à livres.

Envoyer
LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique ″Gérer les cookies″ en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Tout refuser
Personnaliser